Amical européenne du persan et exotic shortair

Recherche

Actualités

Assurance Chat Fidanimo

Nous vous invitons à comparer les différentes offres d’a...

    Expert en assurance chat Les chats sont des compagnons pleins d’affecti...

Eleveurs de persans et exotics shorthair

Nombreux chatons disponibles

Tous les chatons à la vente

Nos entreprises partenaires

royal canin

genindexe

fidanimo

Toilettage du persan - mode d'emploi

Introduction

Vous devez faire en sorte que les moments que vous passez avec votre chat pour le toiletter soit des moments privilégiés de détente et non pas des instants de domination- contraintes et désagréables.

Contrairement au chien, chez le chat l’objet que vous tenez dans votre main (peigne en l’occurrence) est l’extension de votre main (il fait donc partie intégrante de vous même). Votre peigne remplace donc la langue de sa vraie maman qui le débarrassait de ses poils morts en le toilettant dans son jeune âge. Il y a donc un rapport de « Domination Matriarcale » accepté chez le chat qui le ramène à ces souvenirs de chatons lorsque vous le toilettez. Voilà pourquoi lorsqu’on le peigne :

  • Il ronronne de bonheur,
  • Pédale avec ses pattes de devant (souvenir du massage des mamelles pour favoriser la montée de lait lors de la tétée, lorsqu’il était chaton),
  • Il vous lèche généreusement,
  • Sans oublier qu’a la fin de la séance il se dirige directement vers ses gamelles pour boire ou se restaurer*.

*Là également c’est une réminiscence de sa vie de chaton, en effet lorsqu’un bébé s’approche de son ventre pour se nourrir, la maman chat commence presque toujours par l’attraper avec ses pattes de devant pour le lécher sur toutes les coutures puis le laisse aborder la mamelle. Il reproduit donc le même comportement une fois adulte.

 

Préparation avant lavage

Choisir dans la journée non pas le moment qui vous convient le mieux, mais plutôt l’instant ou votre chat est le plus calme et réclame votre attention.

Pourquoi est il nécessaire de débarrasser son chat de l’ensemble des poils morts et des nœuds avant le lavage ?
A cette question nous répondrons par une autre question, avez vous envisagé avant de faire la lessive de votre linge délicat de nouer fermement chaque pièce d’étoffe ? Imaginez le résultat après, comment défaire les nœuds sans l’aide de bons ciseaux ! ! !

Nous faisons maintenant une parenthèse pour parler de l’état initial dans lequel se trouve la fourrure de votre Matou avant d’entreprendre la « Préparation avant lavage ». Quelques nœuds épars sont présents et ils sont légèrement serrés : démêler grossièrement chaque nœud entre vos doigts et retirer les parties qui se détachent, c’est du poil mort. Passez ensuite petit à petit sans tirer avec excès le peigne A Voir Image, si vous réussissez sans exciter votre chat alors passez sur l’emplacement de l’ancien nœud le peigne B Voir Image. Sinon repoussez à plus tard ou au lendemain le passage du peigne B sur cette zone. Toujours quelques nœud épars, mais par contre ils sont plus épais, vous n’arrivez pas à les dénouer entre vos doigts et votre protégé se débat sous la souffrance dùe à votre négligence : n’hésitez pas un instant il est trop tard inutile de le faire souffrir à cause de votre inexpérience, coupez franchement au ciseaux le plus loin de la peau possible. Commencez à tailler le nœud en deux et essayez de le dénouer avec les doigts, si vous ne réussissez pas, le recouper à nouveau jusqu'à ce que vous arriviez à dénouer. Oubliez l’aspect disgracieux de cette taille le poil aura tôt fait de repousser, concentrez vous plutôt sur les aspects à aborder pour que cette situation ne se représente plus…..

Votre chat est couvert de nœuds et sa fourrure forme un espèce de matelas feutré collé à la peau : nous vous conseillons de l’amener d’urgence chez un toiletteur professionnel ou chez votre Vétérinaire qui pourra l’endormir si nécessaire pour le tondre. Sachez qu’il souffre atrocement et qu’il présente déjà des problèmes dermiques qu’il faut soigner sans tarder. Saisissez alors la deuxième chance qui vous est offerte pour appliquer les connaissances que vous allez pouvoir acquérir en parcourrant cette page et donnez vous comme objectif de redonner le goût à votre Persan, du toilettage maternel (élimination du poil mort et lavage…..).

 

Reprenons nos explications
Abandonnez immédiatement vos occupations et mettez vous à la disposition de votre chat ou chaton pour le préparer et le mettre en condition idéale pour entreprendre son lavage. Ce n’est que lorsque vous serez devenu un expert et que vous maîtriserez tous les aspects du toilettage que vous pourrez vous permettre de choisir le moment qui vous convient le mieux dans votre journée pour apprêter votre chat. Si vous êtes encore néophyte ou si votre méthode était quelque peu différente jusqu'à maintenant, ne pensez pas obtenir le résultat escompté en une seule séance, prévoyez deux ou trois jours pour arriver à vos fins et être enfin prêt à aborder la séance de lavage.

  1. Peigner en premier lieu l’ensemble de la fourrure avec le peigne A Voir Image, directement à rebrousse poil en commençant par la partie ou vous vous sentez le plus à l’aise et surtout là où votre Minou apprécie le plus. Si votre chat est en période de mue, ou si il a une grande quantité de poils mort qui n’a pas été retiré, la quantité que vous retirerez de votre peigne pourra vous sembler affolante.
  2. Passez maintenant le peigne B Voir Image sur l’ensemble du corps, vous êtes déjà dans la définition. Si vous n’arrivez pas à passer ce peigne dans les parties sensibles car la fourrure vous parait encore résister et ne laisse pas glisser le peigne, c’est que votre 1er opération n’a pas été accomplie avec succès. Recommencez au N°1.
  3. Ce troisième peigne le C Voir Image est destiné à éliminer les poils morts sur la face de votre félin. Cette opération ne devrait vous poser aucun problème majeur, opérez toujours à rebrousse poil, même si votre protégé ressemble parfois à un épouvantail ébouriffé……

 

Lavage

Faites attention à ne pas mettre de shampoing dans les yeux ou de l'eau dans les oreilles. Pour laver votre chat ou chaton deux où trois qualités de shampoings vous seront nécessaires :

Tout d’abord un shampoing super netoyant, puis un schampoing adapté à sa couleur : 

  • Chat Blanc,
  • Chats Noirs, Bleus et Argents foncé.
  • Chats Roux, Crème, Brown.
  • Chats Clairs.

Et facultativement un shampoing conditionneur.

 

Préparation :

  • Tout d’abord pensez à chauffer la pièce que vous allez utiliser pour laver votre animal (cuisine ou salle de bains), afin qu’il n’attrape pas froid.
  • Tenez votre shampoing ouvert à disposition,
  • Une tasse en plastique,
  • Une grande serviette éponge.

Dans votre évier (double bac très pratique…) si le chat est d’un poids inférieur à 5 kg. Convient aux personnes fragiles du dos car on travaille à hauteur et on a moins de stress et de contractures musculaires ! Dans un premier temps remplir le grand bac d’eau tiède (36/37 ° C) jusqu'à la hauteur de la poitrine du chat, puis le petit bac au maximum. Il vous sera utile de remplir ce petit bac au fur et à mesure que vous appliquerez les shampoings successifs.

Dans votre douche ou baignoire, dans un premier temps remplir une grande bassine d’eau tiède (36/37 ° C) jusqu'à la hauteur de la poitrine du chat. Prenez autant de précautions avec la température de l’eau que vous pourriez le faire pour un enfant nouveau né.

Choisissez le moment idéal où votre animal est très calme, prenez le gentiment mais fermement avec dans une main les deux pattes de devant et avec l’autre main les pattes arrières, l’arrière train de votre maton sur votre avant bras.

Ne collez pas votre chat sur votre visage pour le couvrir de baisers en vous excusant de lui faire subir cet affront :

  • Premièrement vous ne savez pas quel peut être sa réaction lorsque vous allez l’approcher de l’eau, et sans le vouloir il peut vous faire mal en s’agrippant désespérément contre vous.
  • Deuxièmement lui parler à ce moment là et durant tout le temps que dure le lavage est ressenti par le chat comme une faiblesse de votre part ou comme une tentative d’intimidation, il aura donc tendance à insister pour se débattre ou pour essayer de fuir.

Pensez plutôt à mettre une musique douce en fond qui détressera et le chat et le toiletteur amateur. Si vous avez un aide communiquez entre vous en chuchotant.

Posez délicatement votre chat dans le bac de votre évier ou dans la cuvette installée dans votre douche préalablement remplie d’eau, maintenez le d’une main et commencez par l’arroser doucement avec la tasse en plastique. L’eau ne doit certainement pas pouvoir pénétrer tant les poils sont gras. Donc commencez à imbiber les poils de shampoing dégraissant l’eau va devenir petit à petit savonneuse et pénètrera dans le poil. Bien masser la fourrure de façon à ce que l’eau atteigne la peau. Attention de ne pas créer de nœuds en massant la fourrure en faisant des ronds. Frottez bien tout le corps, en insistant sur certains endroits « stratégiques » : les pattes, la queue pour les mâles, sans oublier le pantalon. Le persan est souvent souillé à cet endroit. Le premier bain dégraissant effectué, vous pouvez rincer avec la timbale en plastique ou la douchette, avant de recommencer les mêmes opérations une seconde fois, mais cette fois-ci sans remplir préalablement la bassine ou le bac de l’évier.

Après ces deux opérations vous pouvez appliquer un shampoing couleur adapté à votre chat, rincez abondamment.

Pour terminer votre lavage procédez maintenant au shampoing conditionneur. Toujours procéder de la même façon et rincer abondamment.

Le secret réside dans l’application que vous mettrez à rincer votre petit protégé après chaque shampoing. Quand vous pensez avoir terminé le rinçage alors dites vous que vous n’en avez fait que la moitié, de sorte vous êtes sûr de faire réellement ce qui est nécessaire pour obtenir le résultat escompté.

 

Séchage

Après le dernier rinçage vous devez essorer votre chat, non ne riez pas ….. Alors nous direz- vous comment procède t on ? :

Pressez avec vos mains la fourrure pour égoutter, insister sous le ventre et les quatre pattes. Emballez -le dans une grande serviette propre et sèche, épongez-le en pressant ses flancs et ses pattes. Vous pouvez également le frictionner dans la serviette mais en faisant attention à ne pas nouer les poils en décrivant des cercles dans la fourrure.

 

Maintenant vous êtes fin prêt à apporter la touche finale : le SECHAGE.

Sans doute n’avez vous pas un pulseur d’air chaud professionnel, vous devez faire donc avec les moyens du bord.

Rien de plus simple : un bon sèche cheveux familial fera l’affaire. Bien que nous vous recommanderions d’en utiliser deux simultanément. Le temps gagné par cette double action est plus que le double de temps.

  • Ne JAMAIS tenir le séchoir à la main, JAMAIS
  • N’utiliser rien d’autre que le peigne A, jusqu'à ce que le chat vous paraisse totalement sec

Le ou les séchoirs doivent être posés sur un support quelconque pot, conserve, carafe etc. Afin de les maintenir droit et en direction de votre animal. Sélectionnez la position tiède.

Attention de ne pas brûler votre chat en le tenant trop prêt des séchoirs, ne lui faites pas supporter une chaleur que vous ne sauriez supporter sur le dos de votre main sans la bouger.

Attendez patiemment que l’air chaud fasse son effet et commence à faire virevolter les poils en tous sens sur son corps, utilisez seulement pour l’instant vos doigts pour détacher les poils entre eux. Ensuite introduisez doucement le peigne A dans la fourrure dans la partie la plus sèche et relevez en commençant de la base du poil vers l’extrémité (brushing), mèches après mèches de poils. Tout doucement l’air va s’engouffrer entre les poils et cela va décupler la vitesse de séchage. Avancez petit à petit comme cela dans la fourrure. Le fait de ne pas avoir à tenir le séchoir vous libère une main et c’est votre chat qui doit tourner et s’aligner devant le tir croisé des séchoirs. Lorsque vous souhaitez sécher les flancs et le ventre, couchez votre matou sur le coté ou sur le dos.

PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS FONT MIEUX QUE FORCE ET QUE RAGE

 

CONCLUSION

Vous constatez que le chat à la fin du lavage n’est plus qu’une boule de nœuds sur chaque flanc :
Vous n’avez pas retiré les poils morts lors de la préparation au lavage. Et ceux ci ce sont agglutinés avec le poil vivant et ont tissé une carapace de poil, « Vous êtes un MAUVAIS ELEVE »……

Vous avez réussi avec succès à sécher Minou mais vous n’êtes manifestement pas satisfait du résultat, car il semble avoir quelques mèches collées ou un peu gluantes :
Vous avez mal dégraissé la fourrure lors des deux premiers shampoings ou votre rinçage est incomplet ou compte tenu du volume de la fourrure vous n’êtes pas allé assez en profondeur. Ce n’est pas gravissime, vous réparerez cette imperfection au prochain lavage.

Vous avez dù abandonner le combat avec le séchoir car il n’en pouvait plus le pauvre, et son séchage s’est terminé tout seul sous les meubles :
Evidement dans la journée il a changé deux fois de couleur, Noir avant la séance de lavage, Blanc après la séance de lavage, mais Gris pour finir en s’aplatissant sous les meubles ….. SNIF. C’est quand même déjà un bon début. Au fait c’est qui réellement qui en avait marre ???? HUM HUM.

La pièce que vous avez consacrée au séchage est entièrement tapissée de poils et vous ressemblez à un YETI :
Alors là c’est parce que vous êtes sur le bon chemin. Tout simplement tout ce qui s’est envolé c’est du poil mort, que vous n’aviez pas encore totalement retiré. HE OUI …! ! !

Ou

Lors du séchage vous avez trop rapidement introduit votre peigne, et avez tiré un tantinet trop fort, sans attendre que l’air ne sèche le poil au fur et à mesure que vous l’aériez , en quelque sorte vous avez effectué une épilation au peigne et au poil mouillé. OUILLE ! ça fait mal…!!!

POUR FINIR

Si votre toilettage est réussi votre chat est apprêté pour un mois, vous avez enfin retrouvé un chat vaporeux, sans nœuds et heureux. Vous n'aurez plus qu'à le peigner une fois par jour pour qu'il ne refasse pas de noeuds.

Notez que pour bien apprécier un bon lavage on doit attendre le lendemain après le peignage quotidien en passant chaque peigne soigneusement et à rebrousse poil dans chaque zone qui lui est impartie et dans le bon ordre.

Nous allions oublier une chose très très importante, surtout surtout n’oubliez pas de prendre une bonne douche à la fin du séchage :
Vous ne ressemblerez à rien déguisé en YETI………

 

Nomenclature

Nomenclature des noms utilisés sur les parties de la fourrure :

  • Dos : l’ensemble du dessus du chat du cou à la queue y compris les flancs.
  • Ventre : tout ce qui est apparent lorsque vous le tenez sur le dos.
  • Collerette : tout le devant et le coté du cou, en dessous du menton jusqu’au début du ventre.
  • Queue : queue
  • Pantalon : tout l’arrière train de la base de la queue au bas des pattes.
  • Aisselles : sous les quatre pattes.
  • Face : dessus de tête, joues et menton.

 

A éviter absolument

Petit Matériel :

  • Etrille (carde).
  • Peigne fin où à doubles dents.
  • Brosse familiale.

Produits :

  • Liquide vaisselle.
  • Shampoing humain (même bébé).
  • Teintures pour cheveux.

retour